Affichage des articles dont le libellé est wrenchmonkees. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est wrenchmonkees. Afficher tous les articles

samedi 24 mars 2012

Monkee.Python and the Holy Wrench... et autres jeux de molettes


La lecture du dernier hors série "Street" du mag Cafe-Racer m'a conduit à faire la connaissance des FrenchMonkeys, une association de "teamagers" rhônalpins qui s'est d'abord fait la main sur une mobylette et autres deux-roues sous-motorisés en "singeant" explicitement la célèbre officine danoise de la clé à molette qui fait figure de Walhalla pour toute une horde hirsute de motorfreakers en herbe à travers le monde.

Avant même d'entrer dans vif du sujet de l'article rédigé par Thomas Caplain, une signature gage de qualité et de beaux clichés, et de mesurer le travail accompli par ces jeunes pousses, intéressant et prometteur au demeurant (ZCM y reviendra), j'ai d'abord focalisé sur le nom d'emprunt choisi par ces entrepreneurs en herbe car je l'ai immanquablement rapproché du sigle apposé sur le bidon de ma 125 Stronello Guzzi que ZCM avait publié en août 2010: FrenchMonkKiss
 
Pour ma part, à l'époque, plutôt que le copié-collé FrenchMonkees qui m'était venu spontanément à l'esprit, j'avais opté pour une version bitza plus neutre et enjouée du blaze du bouclard danois en y associant le French Kiss, un terrain de jeu sur lequel les techniciens français n'ont pas de rivaux et qui impose à l'univers notre génie national de la mécanique... labiale !
Certes, le baiser du moine français, ça fait moins envie que le roulage de pelle laïc par un bonobo français, mais il arrive un moment ou l'exercice trouve ses limites.

Limites justement qu'ont dû probablement sentir venir nos nouveaux adeptes de la clé à molette puisque nés FrenchMonkees en décembre 2011, ils ont illico mué en FrenchMonkeys en janvier 2012. 
Est-ce la conséquence d'une réaction épidermique des danois chatouilleux sur le réemploi de leur patronyme par une entité s'affichant comme entreprise (donc à visée commerciale) ou anticipation lucide des neo-entrepreneurs hexagonaux pour prévenir des problèmes prévisibles à terme avec le détenteur de la marque ?... la page Facebook des intéressés ne donne pas d'explication, et on en restera là car ce sujet nous amène à parler plus généralement de ces aimables détournements de marques et autres notoriétés par du subtiles jeux de mots, dans le milieu qui nous intéresse bien évidemment, la moto.

Parmi les usurpations d'identité, malicieuses, qui me viennent spontanément à l'esprit, je citerai pour le mauvais exemple (copier, c'est pas beau): Les Mouette's Angels (le blog de nos amis bretons) ou Les Pistons Flingueurs (le team racing)... alors, ami lecteur, pique-toi au jeu et dénonce à ZCM en répondant à ce post, les meilleures Appellations d'Origine Contrefaites dont tu as connaissance... j'enrichirai ce post au fur et à mesure de vos contributions.
A vous de jouer !


lundi 4 juillet 2011

Wrench 7 Sport


De bien chouettes tofs (surtout la 1ère) pour une prépa crapuleuse.

samedi 12 mars 2011

Monkee on the beach (part 2)

Comme promis, retour sur la Monkee#13 pour une deuxième couche de rouille après l'oxydation à l'eau de mer entamée le mois dernier à cet endroit.
Pour stabiliser l'oxydation, une couche de vernis sera apposée dans une troisième étape le mois prochain.
A suivre...
Photos: #20
Click onda pics to enlarge

dimanche 20 février 2011

Monkee on the beach (part 1)

Monkey#13 est la première moto construite par les célèbres motorfreakers de Copenhague à obtenir une carte de séjour française.

Depuis lors, quand elle n'est pas garée sur les trottoirs de Porto Vecchio à provoquer le regard des passants honnêtes, c'est qu'elle se dévergonde aux mains de son nouveau maître dans un autre terrain de jeu, les petites routes escarpées de Corse du sud, réveillant dans leur sieste rituelle la faune locale au souffle grave de ses échappements, sous un climat n'exposant plus ses superstructures à l'oxydation bien avancée de ses tôles nippones maltraitées par ces wikings iconoclastes.
Notre compatriote s'est porté acquéreur fin 2009 de cette moto, une Kawasaki 750 B de 1979, auprès de WrenchMonkees deux mois seulement après que son premier commanditaire ne soit contraint de la revendre pour cause de mobilité.

Au terme d'une pratique accomplie de la moto qui l'a conduit jusqu'à la compétition (Championnat d'Europe 250 dans les années 90 avec Jacque, Laconi, Costes... et ces dernières années après une interruption de 13 ans, quelques courses de Superbike France et Protwin) "#20" (un pseudo inspiré par le n° avec lequel il courait), la quarantaine venue, tourne la page et se pique d'intérêt pour une approche plus récréative et artistique de la moto, lui qui se passionne également pour l'architecture ou le mobilier vintage.

Son parcours initiatique débute par Deus Ex Machina jusqu'à le conduire au fil des préparateurs de renom mondial, aux portes des WrenchMonkees et finir par succomber à la tentation de s'approprier cette Monkey#13 opportunément disponible à l'adoption.
#20 considère sa moto comme un objet, un collector, un objet unique assurément et plus encore un objet d'art, mais pourvu d'une vraie valeur d'usage car cette moto est son daily bike, et il tient à l'utiliser sans retenue.
 #20 accorde beaucoup de prix à la griffe ornant le réservoir, le sigle Wrenchmonkees peint à la main sous le logo kawasaki qui authentifie l'objet et lui donne son caractère exclusif, la Monkey#13 et pas une autre, sa moto faite par des artisans hors norme, des artistes du genre motorfreaker.

#20 ne compte pas s'arrêter en si bon chemin... sa prochaine moto sera assurément conçue et réalisée par WM. Il verrait bien leur confier la métamorphose d'une jap 2 temps genre Yam 350 ou 400 RD, ou alors un flat BMW... ça promet !

Click onda pics to enlarge
Photos:  #20
Galerie des Monkees: Wrenchmonkees

jeudi 29 juillet 2010

Ze Craignos Monkee Cycles

Ze Craignos MonterCycles est mentionné dans WrenchMonkees.blogspot... Super !!! la preuve en image:

... bon d'accord, c'était le blog de JNCK situé dessous qui était ciblé, mais l'important n'est-il pas d'être bien accompagné ?  :-)
via: wrenchmonkees

jeudi 13 mai 2010

WrenchMonkees : New Show Bikes for Club Black

Les Danois de WrenchMonkees ont passé un coup de ripolin sur leur site qui nous offre à présent une galerie de "black bikes" époustouflante, dans laquelle j'ai prélevé  pour sa patine exclusive "rust preservation" cette Monkee # 15, une Kawa Z 750 rouillée à coeur pour le plus grand plaisir de ZCM.
Source: WrenchMonkees